1910: Ambroise Paré en pleine légende

Les Comètes dans l'Histoire et dans l'Astronomie

gravure
Ce qu'on croyait voir dans la comète de 1528

Le célèbre créateur de la chirurgie, Ambroise Paré lui même, fut victime de l'erreur générale. Dans son ouvrage intitulé: Histoire prodigieuses, il dépeint sous les couleurs les plus affreuses la comète de l'année 1528. On peut en juger par le dessin reproduit ci dessus.
D'ailleurs, la frayeur causée par cette apparition fut si considérable, qu'un grand nombre de gens en moururent et que d'autres, croyant à la fin du monde, réunirent leurs forces pour écrire leurs testaments, précaution bien inutile, puisque la catastrophe eût anéanti l'humanité toute entière.
G. Renaudot

( JE M'INSTRUIS, 2ème année, n° 3, 16/01/1910, p 33 )


Il n'y a pas une ligne de vraie, dans le texte précédent:
- Ambroise Paré fut le rénovateur, mais pas le créateur de la chirurgie
- Il n'a fait que citer un texte de Pierre Boaistuau
- Son ouvrage s'appelait Livre des monstres
- Il n'y a jamais eu de comète en 1528
- Le dessin reproduit n'est pas celui d'Ambroise Paré, mais celui de Conrad Lycosthènes, reproduit par Le Magasin Pittoresque, lui même reproduit par Camille Flammarion
- le mort d'un grand nombre de gens n'est qu'une légende, lancée par l'occasionnel de 1528, qui avait mal traduit le texte original allemand de Peter Creutzer
- L'histoire des testaments, et la remarque qui suit, vient de ce que raconte Flammarion à propos de la comète de 1577

Et voila comment on écrit l'histoire!
G. Renaudot, c'est manifestement Gabrielle Renaudot, secrétaire et future femme de Camille Flammarion, et même futur dictateur à la Société Astronomique de France.
Hubert Reeves peut se consoler: Il a d'illustres prédécesseurs, qui ont fait pire que lui


Accueil Sciences Astronomie Erreurs prodige de 1527 organigramme

Dernière mise à jour: 31/05/2011